[Géorgie] Koutaissi, nos premiers pas aux confins de l’Europe et de l’Asie

 

Quand nous avons décidé de passer quelques jours en Géorgie, il s’est avéré que l’avion décollait et se posait à Koutaissi… Tiens, voilà déjà le début de l’aventure! Ville inconnue au bataillon et pourtant c’est la deuxième ville de Géorgie (presque 200 000 habitants).

Cela ne faisait donc que confirmer la relative méconnaissance des atouts touristiques de ce pays vus de France.

En résumé, nous avons ADORE!!

 

Trésors cachés sur terre

Bien que notre passage dans cette ville fut court, il nous a malgré tout marqué pour plusieurs raisons et il a nous a paru évident que celles-ci se méritaient d’être connues:

1. La ville et ses alentours regorgent de trésors architecturaux. Mélange d’influences européennes et asiatiques, la région de Koutaissi a la particularité d’avoir de très vieilles églises orthodoxes (certaines sont même inscrites au patrimoine de l’UNESCO). Dans un cadre estival propices aux cérémonies de mariage, nous avons eu la chance d'assister à plusieurs reprises à de belles cérémonies, très pieuses.

La cathédrale Bagrati (10ème - 11ème siècle) et le monastère Gelati (entre le 12ème et 17ème siècle) représentent la floraissance de l'architecture médiévale en Géorgie. Ils sont néanmoins aujourd'hui inscrits sur la liste des sites de l'UNESCO en danger.

2. Le restaurant « palaty » nous a charmé par son cadre, sa carte des vins (le développement de l’oenotourisme n’y est pas pour rien), son atmosphère musicale (mon interpréation de Joe Dassin en fin de soirée accompagné par un pianiste géorgien de passage restera dans la mémoire d’Ela)

3. En escapade d’une journée vers les gorges de Okatse, nous avons eu la chance d'arriver dans un village animé où se tenait le marché du dimanche matin. Cela a été une vraie opportunité d’échanges culturels, de senteurs, de couleurs… surtout quand on doit prendre un second bus totalement bondé de ces mêmes personnes rentrant chez eux les bras chargés de provisions. 

Sur le retour, on a pu tester le stop (les bus le dimanche après-midi étant plus rares) et bien nous en a pris. Cela nous a valu d’être embarqué dans un bus de jeunes géorgiens en sortie estivale/dominicale dans le cadre de leur école d’anglais. Parfait ! Très curieux de nous rencontrer et de pratiquer un peu leur anglais, le trajet en bus a été notre première approche à la musique Géorgienne qu'ils se sont efforcés à chanter le plus fort possible. Comme nous avons commencé à sympathiser, ils nous ont finalement invité à se joindre à eux pour le pique-nique prévu au retour à Koutaissi. 

Bon, on n'a pas hésité une seconde. On a foncé et partagé cet incroyable moment: Barbecue, Kadchapouri, Pastèque et Vin Mousseux. Un moment d’échange culturel, un vrai plaisir mutuel… Merci à eux de nous avoir accueillis avec les bras si grands ouverts. Nous qui aimons voyager pour rencontrer de nouvelles cultures, 

,nous sommes satisfaits à 300%!!!

Laisser un commentaire