[Ile de la Réunion] Incursion dans la forêt de Bebour/Bélouve

 

Les vacances se passaient déjà pour le mieux. Les festivités du mariage commençaient à s’estomper bien que tous ces sentiments merveilleux étaient encore tout bouillonnant...

Le vendredi soir, des fortes pluies étaient annoncées pour les prochaines 24 heures. Il était possible qu'une dépression cyclonique fasse son apparition dans les prochaines 24 ou 48 heures (ou que son impact se fasse ressentir sur l'île). Nous nous ne sommes pas laissés abattre et avons décidé de profiter de la prochaine matinée pour se balader vers la forêt de Bébour/Bélouve avant que le temps ne se gâte. Une idée géniale!

 

 

6h, l’alarme sonne. Bizarrement, le réveil n’est pas si dur. La clarté a déjà pénétré dans la chambre et une très belle journée s’annonce. Ne perdons pas de temps. Un café, une banane et hop ! En voiture !

Pour rejoindre cette forêt primaire (lieu unique de La Réunion), il est nécessaire depuis Le Tampon (400m d'altitude) de monter vers la plaine des Cafres (jusqu'à 1600m - "col de Bellevue"), descendre la route des plaines (direction La Plaine des Palmistes), puis bifurquer sur la gauche en direction de cette impasse... BEBOUR / BELOUVE !

A 7h, seuls au monde, profitant d’une température encore fraîche, nous traversons cette piste forestière, s’émerveillant de la beauté et de la pureté du paysage qui s’offre à nous. Le soleil se lève paresseusement dans notre rétroviseur et continue perpétuellement de modifier les couleurs du paysage environnant. Une atmosphère magique devant et derrière nous. La Vie se met en scène...

Quoi de plus que l'Amour?

Complètement subjugués par ce qui nous arrive, profondément touchés de vivre un tel moment ensemble quelques jours après s'être dit OUI pour la vie... nous sommes emplis d’un sentiment de bonheur. Nous aurions volontiers signé pour que le temps s’arrête à ce moment-là et pour que nous puissions à jamais vivre dans cet univers préservé.

Au bout de la route, on arrive sur un charmant gîte et surtout sur une vue merveilleusement dégagée sur le cirque de Salazie. Sur notre gauche, un petit clin d’œil au piton des neiges que nous avions gravi quelques jours plus tôt.

"Salazie est certainement le crique le plus vert des trois. C'est le paradis des cascades."

Direction maintenant le point de vue du trou de fer. Lieu mythique de la Réunion, un (relatif) court sentier mène au point de vue et nous donne la chance de pénétrer dans cette magnifique forêt. L'air est frais et pur. La flore est si variée. Nous marchons entre les fanjans et il y a même un petit oiseau rouge (un Cardinal, oiseau typique des forêts réunionnaises) qui nous accompagne. Nous sommes également impressionnés par tous ces phénomènes d'Epiphyte que nous observons (une plante qui se sert d'une autre plante comme support pour croître. Ce n'est pas une plante parasite) tout autour de nous.

 

 

Une heure plus tard, nous arrivons sur le point de vue. Tout est encore dégagé. Les chutes s'offrent à nous en tout intimité.

Quelques Fruits de la Passion plus tard, des étoiles plein les yeux, nous sommes unanimement d’accord pour admettre que cette matinée n'était qu'un rêve éveillé.

Et vous ? Ca ne vous donne pas envie d’aller y faire un tour?

Laisser un commentaire