[Ile de la Réunion] Une petite ascension au Piton des Neiges?

 Un 3000m accessible à tous

Malgré sa petite taille, l’île de la Réunion compte en son sein un pic culminant à plus de 3000m d’altitude (3070m pour être précis) : le PITON DE NEIGES. Ce sommet mythique de l’île a la particularité d’être tout à fait accessible malgré sa hauteur. En effet, il n’y a ni neiges éternelles ni températures extrêmes. Il n'est également pas nécessaire d'avoir des équipements spécifiques ni besoin d'être accompagné par un guide. On peut y aller par ses propres moyens en suivant le sentier balisé.

En fait, il suffit juste d'aller à un des nombreux points de départ de randonnée quelques part sur l'île. 

Cela ne veut pas dire pour autant que l'arrivée au sommet se fait sans efforts... Il y a fort à parier que vous allez souffrir un peu mais beaucoup l'ont fait... 

Pour réaliser l’ascension, plusieurs opportunités s’ouvrent à l’aventurier. On peut choisir de faire l’aller/retour dans la journée (surtout depuis le cirque de Cilaos mais attention, ça pique un peu ! Se Lever Très Tôt le Matin) ou encore de profiter du gite du piton des neiges pour une nuit presqu’au sommet (randonnée de 2 jours / 1 nuit).

Il est possible de démarrer la marche de divers endroits de l’île, ce qui n’amène qu’une plus grande diversité dans les découvertes et dans les expériences. Le cirque de Cilaos, le crique de Salazie, la plaine des Cafres ou encore l’Entre-Deux et le Dimitile… Toute une palette!

Lors de notre excursion avec nos amis polonais, nous avons opté pour l’option Cilaos qui nous permettait ainsi de découvrir la mythique route aux 400 virages.

 Aller au-delà de ses limites

Après une petite pause déjeuner au centre de Cilaos, nous avons garé la voiture dans la forêt de Cryptomérias. Face à nous se dressait  une paroi vertigineuse à gravir afin de rejoindre le gite. Près de 1000m de dénivelé pour une poignée de kilomètres... Rien de mieux pour expérimenter l’âpreté des randonnées à la Réunion.

4h plus tard (les indications de temps sont très aléatoires car nul n’est égal dans l’effort et la souffrance), nous avons eu le plaisir d’arriver au gîte dans la brûme de fin de journée. L’occasion de se reposer, d’échanger sur la merveilleuse ascension réalisée et de profiter d’un très bon cari ! Mmmm ! La gastronomie dans les gîtes réunionnais est une valeur qui mérite à elle seule le détour, à mon humbre avis 🙂 . 

 

Merveille de la nature devant nos yeux

Ma recommandation suite à une nuit au gîte est de se réveiller à 4h du matin pour démarrer illico le reste de l’ascension. Il nous a fallu 2h pour atteindre le sommet et finalement contempler la vue et le lever de soleil. WAHOU!!!

A vrai dire, on était un peu à la bourre et le soleil se levait déjà dans notre dos… mais cela ne nous a pas empêché d’admirer et apprécier ces premiers rayons de soleil sur les cirques de Cilaos et Salazie. La vue était complètement dégagée, seulement quelques nuages pour donner une teinte presque parfaite à cette aquarelle de la vie.

En général, le sentiment principal principal après le Piton des Neiges: "On l'a fait!!" 

Les jambes sont douloureuses, la redescente très humide, les esprits assez fatigués mais la sensation de l’avoir fait domine encore une fois. Ce doucereux sentiment d’être aller au-delà de ses limites, d’avoir pris un peu de temps pour contempler les choses simples et naturelles de la vie…

Une superbe aventure que j’ai personnellement été heureux d’avoir partagée avec ma femme et nos amis polonais. Ce qui est magique avec la piton des neiges, c’est qu’il ne fait aucun doute que ces moments resteront à jamais gravés dans nos mémoires et que nous nous rappellerons toujours avoir surmonté ces (relatives) épreuves ensemble !

David

PS: Un grand merci à Agata et Piotrek pour leurs magnifiques photos. 

Laisser un commentaire