[Infos Pratiques] Qu’en est-il de la sécurité en Amérique Centrale?

Parce que notre voyage est aussi un moyen de partager nos bons plans et les bonnes astuces que nous avons trouvé, vous voilà dans notre série “Informations Pratiques”. Enjoy !

En 4 mois de voyage, de Mexico City à San José (Costa Rica), nous n’avons tout simplement connu aucun problème de sécurité en Amérique Centrale.

Nous ne cherchons pas à réfuter tous les risques entendus et colportés à tout-va sur l’Amérique Centrale, mais comme nous n’avons eu aucun problème et senti aucune insécurité autour de nous, nous tenons à partager notre expérience!!

Cela ne veut pas dire pour autant que nous n’avons pas été prudents. BON SENS et RESPONSABLE ont été les maîtres mots (mais comme partout me direz-vous). On a évité de errer sans raison apparente à la tombée de la nuit, dans la ville de Mexico par exemple. En fait, nous avons suivi nos instincts et nos pressentiments. 

Lorsqu’une ville commence à se vider à la tombée de la nuit, que les magasins ferment, que les locaux rentrent chez eux, nous avons fait de même et sommes rentrés nous préparer pour le lendemain. Et puis, avec ce beau blog Move Our World, ce n’est pas comme si on n’avait pas des choses à faire en rentrant 😉

Nos découvertes se sont donc faites dans un climat de bienveillance. Nous avons eu la chance de rencontrer de nombreux locaux au gré de nos pérégrinations, déambulations et petit shopping.  Nous nous sommes sentis en sécurité, sans être observés outre-mesure ;  il existe quand même de la curiosité et dieu merci.

Au Mexique par exemple, tout le monde est hyper bienveillant, souriant, poli… Compte-tenu des images véhiculées sur le pays par des personnes qui ne s’y sont jamais rendues (c’est quand même dingue quand on y prête réellement attention), ça a été l’une des plus grandes surprises de notre séjour. Le Mexique et les mexicains nous auront complètement conquis. COUP DE CŒUR !

En 2016, en parcourant une multitude de documents, David trouve le World Happiness Report. Etude réalisée en 2015, on y trouve selon des critères un classement des pays selon si la population est heureuse ou non… Je vous laisse juge… Nous y avons par exemple trouvé le Mexique à la 14ème position bien loin devant de nombreux pays européens. Surpris à l’époque, nous le sommes beaucoup moins aujourd’hui…

Au Nicaragua, dans la ville de Leon, nous avons également été surpris par la gentillesse des locaux, se saluant systématiquement chaque fois que quelqu’un passe devant la maison, surtout à la nuit tombée. Sourire, communication, politesse : joli combo !

Par contre, la ville de Granada, au Nicaragua, est différente. Bien qu’ayant un aspect « Carte Postale » de par son architecture et sa préservation, la ville est déjà trop « américanisée » et cela patit sur l’atmosphère. La ville s’est développée uniquement pour les touristes, laissant de côté l’atmosphère nicaraguayenne que l’on peut retrouver ailleurs. Conséquence : les différences entre touristes et locaux sont flagrantes, l’écart du pouvoir d’achat également et c’est la sentation de regards teintés de jalousie, d’envie qui se dégagent. Ça, nous, on n’aime pas.

Si vous hésitez encore à visiter l’Amérique Centrale, en tout cas n’hésitez plus. Ces pays sont très attachants. Ils sont bien évidemment caractérisés par leur biodiversité et leur architecture mais ne cachent pas néanmoins des populations attachantes aux traditions bien souvent ancestrales.

Les capitales (Managua, Guatemala City, Tegucigalpa, San Salvador) requièrent peut-être davantage de prudence  mais nous sommes convaincus qu’il n’y a pas plus de risque dans le reste des pays que dans nos grandes ou moyennes villes européennes. Alors, foncez et faisons du tourisme un outil de développement économique réduisant de manière responsable et durable les inégalités sociales qui y règnent encore.

NB : Comme toujours, nous ne saurons que vous conseiller d’agir en touriste responsable. Quand vous sortez, sortez avec uniquement l’argent nécessaire. N’exposez pas votre caméra aux yeux de tout le monde si pas nécessaire. Demandez avant de prendre des photos des gens. Et surtout essayez de paraître naturel, tel un local. Pour nous, pas de secret, rien de plus attirant que quelqu’un de suspect agissant comme s’il avait une fortune à cacher sur lui…

NB 2 : Pour l’avoir vu de nos yeux, on aimerait vous raconter l’anecdote de cette touriste asiatique avec son sac à dos porté sur ses genoux devant elle dans un restaurant vide (il n’y avait que 4 personnes nous incluant). Bon, elle semblait stressée… un comportement normal est requis car même nous, on se demandait qu’est ce qu’elle pouvait bien cacher dans son sac à dos…  ;-p

Nous sommes Ela et David ; deux citoyens du monde. En quête d’une nouvelle façon de vivre, plus respectueuse de l’environnement et de l’Homme, nous voyageons lentement à la découverte de nouvelles cultures, à la recherche d’inspirations et avec l’envie de partager. Pour en savoir plus

Nous voyageons avec Hopineo, un collectif dédié à la promotion d’un tourisme responsable, authentique et citoyen. Un voyage riche de rencontres

Une réflexion au sujet de « [Infos Pratiques] Qu’en est-il de la sécurité en Amérique Centrale? »

Laisser un commentaire