[Laos] Notre TOP 10

Selon les statistiques, le Laos est un des pays les plus pauvres de la planète. Vraiment ?

Nous avons passé près de deux semaines et sans aucun doute, nous avons déjà envie d’y retourner. Après avoir visité essentiellement une partie du nord du pays, nous avions envie de vous livrer notre Top 10 pour vous donner envie, à vous aussi, d’y aller ou d'y retourner...

 

Au Laos, tout le monde dit Bo Pé Nyang!!

Qui signifie, PAS DE PROBLÈME. Tu es en train d’attendre depuis près d’une heure ton repas au restaurant ? Bo Pé Nyang ! Il n’y a plus d’électricité à la frontière avec la Chine et tu es bloqué dans un « No Man’s Land » sans visa ? Bo Pé Nyang ! Ça fait deux heures qui tu es à la station de bus et tu attends toujours le départ ? Bo Pé Nyang! On attend que le bus soit rempli et on y va.

Au Laos, la bière Lao est partout.

Ici, tu répètes Beer Lao très souvent jusqu’à finir par faire des lapsus au petit-déjeuner, à 8h du mat quand tu commandes ton Lao Coffee. Ici, la bière est parfaite ! Surtout après une journée ensoleillée ou encore pendant une partie de pétanque (jeu plus que populaire au Laos), ou même avec un Laap (un plat traditionnel à base d’aubergine)… Beer Lao,  le plus gros problème, c’est le prix qui est bien trop bas. Tout le monde boit de la bière Lao et sûrement en trop grosse quantité… C’est un vrai problème !

Au Laos, les coqs sont partout.

Un matin (à 4h), je me suis réveillée avec les premiers chants des coqs-raggamuffin. C’était si fort ! Impossible de dormir à cause du vacarme. J’ai commencé à compter l’espacement entre chaque chant… 5 secondes!! De plus, au lieu du traditionnel Co-Co-Riiii-Coooooo, les coqs laotiens ont tendance à s’arrêter à Ri du coup, c’est Co-Co-Ri et c’est perturbant. (Cette partie concerne surtout Ela 🙂 )

Au Laos, tout a pour valeur 10 000 kip (Presque tout).

La bière Lao coûte 10 000 kip. Le ticket pour le bateau coûte 10 000 kip. Le jus de fruit Mangue / Passion coûte 10 000 kip. Une fois, on a même trouvé une chambre pour 10 000 kip la nuit pour 2 personnes...

Au Laos, les métiers à tisser sont partout.

Devant chaque maison on trouve un métier à tisser. Les femmes laotiennes font de réelles œuvres d’art avec leur outil traditionnel. Plus d’informations dans cet article, lors de notre passage chez Ock Pok Tok ! 🙂

Au Laos, le temps d’attente pour son repas est plus long que la normale.

Toujours. Comment ça se passe au restaurant au Laos ? Voilà un court exemple 🙂 :

Bonjour, pourrions-nous avoir du poisson (cf au bord de la rivière Nam Ou)? Oui.
Ok, alors, un poisson s’il vous plaît. Nous allons partager.
Ok, frit ou au four?
Au four, Merci
Une bière Lao avec ça ?
Elle est fraîche ? Ok, une bière.

Et là, le travail commence. La dame commence à appeler quelqu’un avec son magnifique sourire. Elle répète que pour le poisson, il n’y a pas de problème. La bière arrive et nous patientions tranquillement. 15 min plus tard, un jeune homme arrive en scooter avec un sac contenant le fameux poisson – encore en vie :). Il nous dit en souriant: "le poisson, pas de problème". Le poisson est magnifique et frais 🙂 La dame négocie un peu le prix du poisson, paie le livreur, va visiblement compléter ses achats dans les maisons voisines pour les légumes qu’elles n’auraient plus… et voilà le début de la préparation/cuisson.

Après une petite heure, le poisson est prêt. Avec un sticky rice (riz collant), c’est juste un délice. Alors, il y a un peu d’attente, c’est certain mais tout est frais et ici, on favorise les circuits courts. On ne s’embête pas à stocker des produits qui ne sont pas sûrs d’être consommés. Malin, non ?? 🙂

Au Laos, tout le monde mange du sticky rice (riz collant).

C’est simple, le plus souvent, tu reçois un panier en bambou pleine de riz et cela se mange avec les doigts. Et le sticky rice est utilisé pour le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner. C’est évident mais vaut mieux peut-être le préciser : c’est DÉLICIEUX.

Au Laos, les enfants sont partout.

Dès le début, nous avons été impressionnés par ça. On les trouve partout autour de nous. Nous avons aussi observé qu’ils sont toujours entourés par leurs parents ; à la maison, au travail, à l’extérieur, dans les restaurants ou les magasins. En fait, soit ils aident leurs parents, soit ils sont attachés au dos de leur mère. Ces enfants sont adorables, très curieux, toujours souriants et dès qu’ils le peuvent, très bavards 🙂

Au Laos, les forêts et les rivières sont partout.

C’est la conséquence des fortes pluies qui s’abattent saisonnièrement. Le fleuve roi se nomme MÉKONG. Dans le rôle des princesses et princes, on retrouve notamment la Nam Ou, la Nam Tha. Visiter le pays à travers ses rivières est une merveilleuse opportunité de vivre la douceur du Laos…

 
 
Au Laos, il y a Maren & Hans.

Nous avons rencontré un couple exceptionnel de la ville d’Hambourg en Allemagne. Nos routes se sont croisées plusieurs fois. Nous avons indéniablement tissé des liens. Avoir la proximité de quelques amis sur la route est très précieux. En pensant au Laos, peut-être que c’est aussi vous qui nous manquez le plus… Nous vous saluons chaleureusement et espérons vous recroiser très rapidement.

 

 

Au Laos, nous avons vu de nombreux sourires, des personnes passionnantes et joyeuses. Nous avons admiré une nature globalement préservé ; goûté une cuisine saine et délicieuse. A nos yeux, les laotiens ne nous ont paru ni triste ni malheureux… Y-a-t-il un lien avec la bière Lao ou est-ce finalement que la vie au Laos n’est pas si mauvaise ? Nous ne le savons malheureusement pas.

Mais peut-être le savez-vous ? Avez-vous déjà visité le Laos ? Quels sont vos ressentis ?

Laisser un commentaire