[Russie] Moscou, un arrêt dans la plus grande capitale européenne

Au moment de planifier notre séjour en Russie et pour des raisons évidentes de visa (30 jours - mais aussi de climat 🙂 ), nous avons dû faire des choix… Moscou dût l’un d’entre eux…

Quand on parle de Moscou et quand on cherche à se représenter une ville de 18 millions d’habitants (données non officielles), d’une superficie de plus de 1000 km2, et dont l’histoire est RICHEEEEEE… on se doute qu’il faut quand même du temps pour s’imprégner de la ville et de tout ce qu’elle a à offrir.

Préférant nous concentrer sur la partie Sibérienne, nous nous sommes décidés à ne rester que 2 jours dans la capitale de l’Est… Bien évidemment insuffisant mais déjà une première étape pour avoir un aperçu de la capitale de l’ex empire soviétique.

Allez, un bref résumé de notre aventure dans les terres moscovites?

Irina, notre première hôte Couchsurfing, une riche expérience!

Dans l’ensemble de ce projet Move Our World, à la rencontre de différentes cultures, d’autres histoires, traditions… nous portons un intérêt particulier à l’opportunité que CouchSurfing nous offre. Rencontrer des personnes le temps d’une balade, ou le temps d’une ou plusieurs soirées, c’est en effet un créneau idéal pour échanger sur tout et rien. Échanger sur l’histoire de nos pays respectifs, nos histoires personnelles, nos aventures, nos envies, nos façons de voir les choses.

En Russie, force est de constater que CouchSurfing est très populaire. Nous avons reçu de nombreuses propositions. A Moscou, nous avons eu l’opportunité de dormir chez Irina, moscovite pure souche d’une trentaine d’années.

 

Nous avons été merveilleusement accueillis dans cet appartement très charmant ; style globalement soviétique, un peu à l’écart du centre-ville, ce qui nous a aussi permis de découvrir une vision différente de Moscou.

Avec Irina, on a eu la chance de passer quelques heures à discuter sur l’histoire de la ville, de la Russie, et globalement de la place de Moscou en Russie. Irina étant passionnée de voyages également, nous en avons su plus sur les habitudes et tendances de voyages et d’ouvertures chez les russes aujourd’hui.

Bref, une véritable expérience que nous recommandons à tous. Merci Irina !

 

 

La Place Rouge

Dans le passé, cette place était dédiée aux marchés, aux couronnements des Tsars. Aujourd'hui, c'est une place importante proche du Kremlin (le bureau du président russe). Son nom est très souvent associé à la couleur du communisme mais c'et faux. Dans les vieilles langues slaves, 'krasny' signifie beau, en raison de la cathédrale St Basile, qui est tout simplement magnifique.  En russe, le même veut également dire Rouge. C'est la raison pour laquelle la place est devenue la place Rouge. En 1991, c'est la première place en Russie a être inscrite au patrimoine de l'UNESCO. Proche de plusieurs monuments historiques, on y trouve notamment le mausolée de Lenine. 

 

 

Les métros à Moscou, un magnifique réseau et une partie de l'histoire

La ville étant si grande, le développement des transports publics a été un élément clé de l'essor de la ville. Bien que l’utilisation de la voiture soit encore trop importante (les russes aimant visiblement particulièrement tous les gros véhicules…), il n’empêche que le réseau de métro est excellent. Il y a près 14 lignes qui se coupent, s’entrecoupent…

Le métro à Moscou a 80 ans et sa construction a souvent été synonyme d’expression … De très nombreuses stations dans le centre sont particulièrement belles et pourraient être même considérées comme des œuvres d’art. Peu téméraires face aux températures peu clémentes à Moscou à ce moment-là, nous ne nous sommes pas fait priés et avons passé du bon temps à errer dans le métro moscovite…  ci-dessous quelques clichés de cette expérience un peu en dehors du commun

ZiferBlat, anti café

Peut-être certains d’entre vous en ont entendu parlé… A Moscou a été lancé il y a près de 5 ans le concept d’anti café. Qu’est ce que c’est ?

Un lieu qui propose un espace de détente, de travail, de réflexion (grande bibliothèque à disposition), d’expression artistique (piano, guitare en libre accès)… accompagnés de café et de petits goûter. Chacun est d’ailleurs libre d’y amener sa nourriture.

La personne qui désire s’y rendre paye simplement le temps qu’il passe dans le café soit 3 RUB par minute… 180 RUB par heure (env. 3€). Le tarif étant dégressif après la première heure et le montant ne pouvant de toute façon pas excéder 540RUB (9 eur), on est ensuite libre de se servir en café, cappucino et thé.

Pour Ela et moi, fans de cafés, nous avons trouvé un concept exceptionnel, très propices à la créativité, à l'inspiration et de manière plus pragmatique... un bel endroit pour mettre à jour notre site internet.

Jetez un coup d’œil aux photos de l’endroit… Ça vous donne pas envie de créer quelque chose ? 🙂

Autrement, que dire de Moscou ? Nous avons été dépassés par sa taille en ces deux jours d’hiver. Les monuments sont immenses, les avenues également. Moscou regorge de nombreux musées qui vaut sans aucun doute la peine d’être visité. Il ne nous a manqué que le temps. Mais ce sera sûrement pour une prochaine fois.

Mais maintenant, place au transsibérien!!!

Laisser un commentaire