[Ukraine] Lviv, une étape inspirante aux frontières de l’Europe

Quand David est arrivé à Varsovie, il a rapidement cherché à aller vers l’Est… Comme si traverser l’Europe d’Ouest en Est ne lui avait pas suffi, il se mettait à poser des questions sur la Biélorussie, l’Ukraine, la Roumanie, etc. Il se demandait comment pouvait bien être ces pays peu (ou mal) connus en Occident. Au début, il a été quelque peu surpris de ne pas voir son enthousiasme partagé par ses amis polonais.... mais il a commencé à comprendre que l’histoire polonaise est encore fraîche et vive… Pour les polonais, aller vers l’Est, c’est aller vers le passé, vers le communisme, vers le soviétisme. Les choses ont beau changé et évolué mais les regards ne sont portés que vers l'Ouest…

L’Est, une frontière encore bien réelle

Autour de Varsovie, les distances n’étant jamais vraiment courtes et les moyens de transport (autre que le bus) jamais très rapides (ce qui restreint les escapades weekend), David a dû attendre presqu’un an avant que son vœu ne se réalise…

L’opportunité qui s’offrait à nous était le weekend de Pâques et Lviv, ville ukrainienne à la frontière Sud-Est de la Pologne, au début de la chaîne des montagnes des Carpates. En bus, pas plus de 6h de route, un trajet disponible de nuit, bref, un beau programme !

Une fois partis, la première surprise à laquelle on ne s’y attend pas forcément lorsque l’on n’est pas initié, c’est le passage de LA frontière... L’Ukraine ne fait pas partie de l’Union Européenne ni de l’espace Schengen. Le passage de frontière est étape obligatoire et éprouvante. Il nous faut compter 2h de chaque côté… et les compagnies de bus sont pourtant prioritaires. De nuit, cela donne une sacrée aventure : agents douaniers dans le bus, passeports à donner, fouille de certains sacs, descentes de bus éventuelles. Du coup, les 6h initialement prévues deviennent 10 heures et une nuit bien complète en transport… Pour ne pas laisser de suspense, rebelote au retour avec un passage de frontière encore un peu plus pointilleux, prévention de traffic en tout genre oblige... Dire qu'il faut 10h de vol pour se rendre à la Réunion...

Une ville aux nombreux vestiges du passé...

Nous passons au total 3 jours à Lviv, une durée presque parfaite pour visiter ce bout d’Ukraine. La ville de Lviv est très charmante car la vieille ville est tout d’abord relativement grande et merveilleusement conservée. L’architecture est très harmonieuse. Il y a de beaux musées, de belles églises et cathédrales. Nous sommes rapidement conquis par cette ville.

De notre camp de base (petit appartement Air B&B), nous partons rapidement en quête des différents points d’intérêts de la ville visitant l’Eglise Arménienne, l’Opéra, l’Université, la cathédrale de la Sainte Communion … . En ce début de mois d’avril, il fait frais mais cela n’empêche pas une balade agréable dans les ruelles, entre cafés et restaurants…

L’opéra est un monument historique de Lviv datant de la fin du 19ème siècle. Nous avons assisté au « corsaire ». Un ticket pour 3€ en orchestre pour une performance grandiose.

 

Coïncidence ou tout simplement une ode à l’art ?

Ce qui nous interpelle rapidement dans nos déambulations, ce sont les artistes de rue. Majoritairement musiciens, nous sommes ébahis devant le talent de ces personnes s’exprimant aux yeux de tous. Que ce soit au violon, en groupe, à la guitare, ou autres instruments non identifiés, les sons nous attirent et nous guident dans la ville. C’est juste magnifique! 

Nous ne savons toujours pas si l’Ukraine est une merveilleuse fabrique à musiciens ou si n'était juste qu’un pur hasard.

Ce court-séjour en Ukraine nous a également permis de visiter un skansen, un musée à ciel-ouvert. Concept visiblement très courant dans cette partie de l’Europe (Pologne incluse), le skansen est un parc où l’on retrouve des constructions diverses (églises, ateliers, maisons, etc) retraçant les différentes architectures de l’histoire ainsi que les vestiges (culturels et/ou matériels) des différentes ethnies qui peuplent ou ont peuplé la région… C’est un peu comme une vitrine grandeur nature. Sous un beau ciel bleu, c’est une belle découverte !

 

Enfin, je ne pourrais pas conclure cet article sur Lviv sans parler de la gastronomie/nourriture locale. Tout d’abord, le niveau de vie en Ukraine étant plus bas qu’en Pologne, se restaurer ou sortir boire un verre est réellement accessible. Au restaurant Kumpel que nous avons réellement apprécié, il est possible de manger et boire pour deux pour 7/8 euros. Les portions sont grandes et gouteuses. On s’est surtout régalés.

Lviv et la créativité: un cocktail inspirant pour des rêveurs comme nous

Puis, Lviv est remplie de magnifiques restaurants . Durant tout notre séjour, nous n'avons pas cessé de rencontrer des lieux géniaux et inspirants. Du café dont la préparation se fait dans le sable noir, au bar spécialisé dans la vodka cerise fait maison, à celui exposant les anciennes cartes postales d'Ukraine... C'est surtout dans l'agencement, dans la création de l'atmosphère que nous avons été conquis. Nous nous y sommes sentis particulièrement bien et nous sommes certains d'avoir trouvé par là-bas quelques idées pour notre futur chez nous.

 

On a finalement adoré nos passages dans les divers marchés de la ville à la recherche de produits frais, les produits des jardins alentours vendus par des femmes âgées (babcia en polonais) du coin… Les produits sont magnifiques, ont l'air délicieux et sont surtout naturels. Nous nous sommes même rapportés un peu de fromage frais et de la charcuterie (du fromage de tête...). Nous avons aussi eu plaisir à échanger avec elles et à partager un bout de leur vie; les habitants de Lviv parlant globalement le polonais de par les mouvances successives des frontières polono-ukrainiennes.

Lviv is a true discover. A charming and inspiring city that is definitely worth to visit and know.

Laisser un commentaire