[Russie] St Petersbourg, sur les traces du Tsarisme sur la Mer Baltique

 

Notre aventure en Russie a commencé par St Petersbourg, la ville vraisemblablement la plus « européenne » de toute la Russie… En effet, la ville a été fondée au 18ème siècle par le tsar Pierre Le Grand. Son urbanisme est résolument moderne et il n’est pas rare de se croire parfois dans une autre ville européenne telle que Paris, Amsterdam,  etc…  

Mais parlons tout d’abord de notre arrivée en Russie. Nous sommes entrés sur le territoire russe par voie terrestre à Narva (Estonie) ; une ville qui a l’air historiquement riche en histoire soit-dit en passant… Contrairement à notre autre passage de frontière à l’est (Ukraine, voyage à Lviv), on doit admettre que l’entrée en Russie s’est faite globalement rapidement. Un court arrêt du côté Estonien pour notifier la sortie de l’espace Schengen et puis une petite heure et demi du côté russe pour se voir octroyer le tampon magique de séjour en Russie.

Nos premiers pas à St Petersbourg sont marqués par deux évènements majeurs :

  1. La température extérieure est de -20°C environ et c’est aussi à ce moment-là qu’on prend toute la mesure de l’emplacement de St Petersbourg sur une carte géographique. La ville est située sur la Mer Baltique, bâtie sur des terres marécageuses ; le vent y est usuel et donc l’humidité maximale…. Résultat des courses, ces -20°C ont l’honneur d’être particulièrement épiques.
  2. L’Hostel que nous avons réservé et qui nous avait même aidé à obtenir le visa russe est introuvable… Un rendez-vous avait été plus ou moins établi mais entre les difficultés à trouver à la porte (pas de signe…) et une porte finalement fermée, nous avons dû trouver un hôtel de rechange. Heureusement, le quartier ou nous nous situions était très animé et ce n’était pas les possibilités qui manquaient.

 

St Petersbourg a 396 ponts et 14 d'entre eux s'ouvrent tous les soirs pour laisser passer les bateaux entrant et sortant de la ville          

 

Le séjour de 3 jours à St Petersbourg est donc un résumé de relatives courtes balades au sein de cette immense ville à la découverte des palais et des églises ; plus beaux les uns que les autres.

Le Palais et Musée d l’Hermitage, le musée Russe, la Basilique St Sauveur du Sang Versé, la cathédrale Isaac, les écuries royales; autant de monuments que nous prenons plaisir à admirer ; notamment grâce à Valentina… une lituano-polono-russe vivant à St Petersbourg depuis 30 ans et qui nous a gentiment proposer une balade dans la ville grâce au site de Couchsurfing. Grâce à Valentina, on en sait déjà plus sur les monuments, leur histoire ainsi que les « passages secrets » nombreux que la ville compte.

Le deuxième jour, on se décide même à aller visiter une partie de l’Hermitage car nous souhaitions réellement avoir un aperçu de l’art russe mais plus globalement de l’expression de la culture artistique dans cette partie de l’Europe. Effet garanti ! Le musée, bien que très visité, est suffisamment (euphémisme) grand pour laisser un espace à chacun.

Avec le musée du Louvre à Paris et le MET à New York, l’Hermitage compte comme l’un des trois plus grands musées au monde.

Mais au final, ce qu’on adore par-dessus-tout, ce sont ces balades autour des canaux gelés, autour de la Neva (gelée également) ; attributs d’une ville qui s’était paru de blanc pour nous recevoir… Un vrai plaisir pour les yeux, une excellente opportunité de se visiter une ville dans des conditions que nous ne trouverons très certainement pas partout…

St Petersbourg, on a maintenant envie d’y aller en été, passer du temps lors des « nuits blanches »… Les nombreux bars, restaurants, cafés que nous voyons sur notre passage nous indique la présence d’une vie bouillonnantes en été. Il ne fait aucun doute qu’une visite estivale doit être un agréable moment. A bientôt St Petersbourg !

A bientôt St Petersbourg!

Nous partageons avec vous notre découverte gourmande ; testée et approuvée : une super base pou découvrir les pielmeni (raviolis russes) et solyanka (LA soupe russe)

Nevsky avenue, 20, Sankt-Peterburg, Russie, 191186

Laisser un commentaire