[Argentine] Se replonger dans ses souvenirs : « mon premier pas latino »

Un voyage, c’est une somme de petits rien qui une fois mis bout à bout revêt souvent une valeur inestimable. Une parenthèse, des découvertes, des souvenirs, une impression, des goûts… Au-delà des photos, que reste-t-il de ces moments, parfois passés à l’autre bout du monde ? Je m’y suis prêté au jeu pour l’Argentine… 5 ans après.
– Voyage de David entre janvier et avril 2014 –

L’Argentine : un peu comme à la maison

Repenser à l’Argentine, c’est un peu comme penser au pays de mes origines hispanophones… Ça peut paraître présomptueux comme introduction mais mon séjour en Argentine m’a littéralement changé… En y apprenant l’espagnol, c’est tout un panel d’opportunités qui se sont ouvertes à moi. Mais cet apprentissage rapide m’a surtout mis en face d’une réalité… Rien n’est impossible! Quand on veut, c’est déjà un grand pas vers la réussite…

En préparant mes pérégrinations sud-américaines, j’avais prévu un budget «école de langue ». Je ne voulais pas m’aventurer sur ce territoire prometteur sans pouvoir communiquer un minimum avec la diversité des peuples qui l’habitent. Après 3 semaines de cours intensifs à COINED, à Buenos Aires, j’étais en passe de réussir mon pari. Les bases acquises, la motivation à son paroxysme mais surtout la glace brisée, je pouvais m’en aller sereinement. Je n’en reviens toujours pas…

Cette période dans la capitale argentine m’a également permis de tisser des liens particuliers avec cette ville gigantesque. En y restant plus d’un mois, je ne l’ai pas seulement survolé. En vivant dans des quartiers résidentiels,  je l’ai un peu vécu en partageant notamment le quotidien de quelques porteños.  Architecture, café, restaurant, tango, football, arts, j’ai eu le temps d’y voir un beau panorama… Sans surprise, je suis tombé amoureux de ces lieux, de cette atmosphère unique qu’est la capitale argentine.

L’immensité d’un eldorado !

Mais l’Argentine, bien évidemment, ça reste un souvenir d’immensité… Les jours de bus (et non plus heures) entre les villes sont des moments inoubliables. Ce pays est tellement grand qu’il est tout bonnement impossible de s’imaginer le parcourir de long en large… A l’échelle d’un réunionnais comme moi, l’Argentine, c’est tout simplement un continent…

J’y ai découvert aussi et surtout des lieux cultes, connus pour leur extraordinaire beauté… entre les chutes d’Iguazu, le Perito Moreno, la Cordillère des Andes… il y a dans ces endroits un lien à la nature environnante qui est difficilement tangible. L’homme est petit ! La nature est grande ! Les sud-américains le nomment tout simplement: Pachamama… 

Mon rêve de révolution…

J’ai toujours les étoiles dans les yeux surtout quand je me remémore l’atmosphère des lieux, l’histoire de ce peuple qui a longuement souffert des affres du passé. Le post colonialisme est une époque finalement récente tout comme les dictatures militaires sont presque d’hier. Pour moi, l’Argentine restera un de ces pays où le sentiment de révolution est un élément culturel, quasi inné. Dans la musique, la peinture, l’art, les idéologies, je garderai ce sentiment qu’il y a toujours une révolution qui se joue là bas…

Les souvenirs pêle-mêle

Ps 1 : Le cambio de moneda – le changement de monnaie entre euro / dollar / pesos était un bordel monstre à mon passage. Que de souvenirs à entendre crier à tout bout de champ « Cambio, cambio, cambio » !

Ps 2 : Maté, dulce de leche et asados… un triptyque que je retrouvais systématiquement et qui est devenu le passe-partout, ces petits éléments du quotidien qui te font dire que t’es déjà un peu chez toi.

Ps 3 : La passion du football. Je me rappelle une soirée à Salta où l’équipe de River Plate remportait le championnat argentin. Nous étions alors à plus de 1500 km de Buenos Aires. La ferveur à l’heure de la victoire était à celle d’un soir de 98 sur les champs élysées…

Nous sommes Ela et David ; deux citoyens du monde. En quête d’une nouvelle façon de vivre, plus respectueuse de l’environnement et de l’Homme, nous voyageons lentement à la découverte de nouvelles cultures, à la recherche d’inspirations et avec l’envie de partager. Pour en savoir plus

Nous voyageons avec Hopineo, un collectif dédié à la promotion d’un tourisme responsable, authentique et citoyen. Un voyage riche de rencontres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.