[HopTour Sri Lanka] Ecowave – du tourisme responsable, c’est possible [1/2]

Tous les jours, nos décisions impactent la planète

S’il y a bien une chose que l’on observe quotidiennement lors de notre voyage en Asie, c’est l’impact de l’homme sur son environnement. Des montagnes de déchets, des forêts brûlées, des eaux polluées, la construction croissante de barrages, la pollution de l’air dans les villes… Cessons ! Tous les jours, nous prenons des décisions et les vacances/voyages n’y font pas exception. Décisions sur l’hébergement, la nourriture, le transport ou les excursions. DE NOS DÉCISIONS DÉPEND LE FUTUR DE NOTRE PLANÈTE.

Il y a quelques années, je rêvais de voir les tigres en Thaïlande, les toucher, prendre une photo proche d’eux… J’ai réalisé mon rêve mais aujourd’hui, mon rêve s’est transformé en regret. Jamais plus, pas comme ça…

Tu veux changer quelque chose ? Tu ne sais pas par où commencer ? Peut-être que se rapprocher d’acteurs aux comportements responsables est une possibilité… Car « Eco » ne signifie pas systématiquement « plus cher » ! Au Sri Lanka, nous avons passé 3 jours avec Ecowave. Un moment magnifique !

EcoWave – Doing Good Doing Green - www.ecowave.lk

Quand nous sommes arrivés au Sri Lanka et avons cherché des cours de cuisines locales, nous avons trouvé Ecowave grâce à visit.org. Nous avons décidé de rester plusieurs jours à Arugam Bay, sur la côte est de l’île et nous nous sommes rapprochés de cette organisation qui se déclare responsable et durable.

Ecowave est une entreprise qui a une mission sociale. Son activité est multiple mais s’oriente toujours dans la même direction. En quelques mots, Ecowave c’est :

  • Vendre des épices biologiques au Sri Lanka et de se développer à l’international.
  • Construire un réseau de fermes biologiques et promouvoir cette tendance auprès des agriculteurs qui sont encore aux pesticides chimiques.
    • Ecowave réalise cette mission à travers des formations gratuites. Ces formations démarrent par des rencontres entre agriculteurs utilisant des produits chimiques, l’objectif étant de leur démontrer l’impact négatif qu’ils ont sur l’environnement. Dans un deuxième temps, les formateurs démontrent les bienfaits des méthodes naturelles en montrant des résultats équivalents. Ensuite, Ecowave accompagne dans la transition chimique / biologique
Autour d’Arugam Bay, Ecowave organise deux fois par semaine des collectes de fruits et légumes organiques qu’il revend aux hôtels locaux, magasins mais aussi consommateurs individuels.
  • Le moteur de ces missions est le tourisme. En montrant l’intérêt touristique envers les produits biologiques, Ecowave a développé un moyen idéal auprès des agriculteurs.

Les touristes peuvent voir par eux-mêmes comment sont cultivés ces légumes – à même le sable parfois. Dans une des fermes, il y a même possibilité de camper sur la plage et de profiter directement des produits (grillades). Au-delà des éléphants qui se baladent aux aurores sur ces plages, c’est un excellent moyen de tisser des liens avec la culture locale.

  • De plus, Ecowave a développé un réseau entier de contacts. Ils travaillent avec un petit nombre de petites organisations et individus qui font de l’artisanat ; le plus souvent orienté autour des matériaux recyclés. Rice&Carry en est un exemple. En vendant ces produits dans leur petit boutique, ils supportent ainsi l’artisanat local.

Nous avons eu la chance de demander à Najeem I.L.M, manager général d’Ecowave, ce que signifie pour lui une entreprise responsable. Ecowave utilise plusieurs termes pour définir leur activité :
(source www.ecowave.lk )

Responsabilité – conduire ses activités financières, environnementales et sociales de manière responsable
Equité – garantir que toutes les transactions financières et les procédures sont développées dans l’intérêt des bénéficiaires finaux
Comptabilité – utiliser les ressources de manière efficiente, atteignant des résultats mesurables et étant vérifiable par les partenaires, soutiens financiers et surtout par les agriculteurs
Participation – assurer un engagement maximum des agriculteurs dans la prise de décision, en mettant l’accent sur une démocratie interne et une responsabilité partagée
Intégrité – vivre aux plus hauts standard d’honnêteté et faire en sorte que les comportements, toujours, sont en faveur des meilleurs intérêts des communautés rurales.
Réciprocité – promouvoir une coopération parmi les entités similaires au Sri Lanka et à un niveau international. S’assurer d’un réel échange d’expériences et une expertise à tous les niveaux.
Egalité -  promouvoir des opportunités pour tous les groupes ethniques et religieux et cela sans distinction de genre, orientation sexuelle et âge.

L’Ecotourisme est de plus en plus traité par de nombreuses compagnies comme une composante marketing. C’est très souvent le cas parmi les agences de voyage. Les panneaux d’affichage et les pubs « Eco » frappent l’œil, surtout dans ces destinations touristiques. Avant de vous décider à utiliser les services de ces compagnies, nous vous encourageons à faire un petit test 🙂

De par notre expérience, une petite discussion dans les bureaux de l’agence est parfois suffisante pour en savoir plus. La façon dont les employés répondent aux questions, leur manière de parler facilement (ou non) des détails peuvent en dire beaucoup. En général, nous questionnons sur les sujets suivants:

  • Combien de personnes partageront cette expérience avec nous ?
  • Si un repas est prévu, d’où vient la nourriture et qui la prépare ?
  • De quelle manière cette activité affecte les communautés locales ?
  • Quel type de transport allons-nous utiliser ?
  • Comment traitez-vous les déchets durant l’excursion ? Que fait l’entreprise pour réduire les déchets ?

Et vous? Avez-vous déjà pensé que vous aviez le choix et que votre décision pouvait avoir un impact majeur sur l’environnement et les gens autour de vous?

Dans une seconde partie, nous vous raconterons comment les deux activités que nous avons réalisées avec Ecowave se sont déroulées…. Entre la faune sauvage de la lagune de Pottuvil et les saveurs d’un cours de cuisine sri lankaise.

Laisser un commentaire