[Islande] Ég og þú, og svartir sandar… Moi, toi et le sable noir – Les routes en Islande

 

Tomber amoureux des (de la) routes…

Si vous partagez vous aussi le fait que la route elle-même est le but, vous devriez envisagez d’aller faire un tour en Islande. Vous tomberez tout simplement amoureux des routes que cette île offre ouvertement. Asphalte noir et colonnes jaunes sont devenus les symboles de l’Islande.

Ne soyez pas surpris si vous trouvez soudainement du «svartir sandar », c’est qu’il y a du sable noir et que vous êtes bien lancés dans votre aventure...

En Islande, l’illusion d’optique est peut-être l’unique chose que vous obtiendrez gratuitement. Soyez prudent et ne perdez pas confiance en vos représentations spatiales !

Vous pouvez voyager à travers l’Islande de diverses manières ; seules vos résistances aux conditions climatiques seront vos limites. Le moyen de transport le plus commun est la voiture. C’est même surprenant de voir combien de points d’intérêts sont facilement accessibles en voiture. Je dois avouer que ceux qui adorent faire du tourisme sans trop bouger leur popotin seront ravis…

Soyez aussi prudent des distances et ne les négliger jamais, à la fin elles sont toujours plus longues qu’on le pensait. Ce qui est hyper positif et presque fou est de voir de plus en plus de personnes se lancer dans la visite de l’île en vélo. Je les admire car si vous n’êtes pas en bonne forme, vaut mieux ne même pas y penser.

 

Les tentes volantes

Vous trouverez des sites de camping tout autour de l’île. Mais si vous envisagez de voyager de cette manière, je vous recommande vivement :

  1. D’imperméabiliser tout ce que vous pourrez, surtout votre tente…
  2. De ne pas perdre votre patience au moment de choisir votre site. Il ne sera pas si simple pour votre petite sardine de trouver un endroit sans caillou mais persistez !

Je vous le recommande fermement car cela peut vous sauvez la vie plus tard. Vraiment, je ne parle pas ici de confort mais plutôt du concept « d’être ou ne pas être » ! Il n’y a très certainement pas d’autres endroits ou le vent est si fort e la pluie si humide. Je crois être certaine que nous n’avons pas été les premiers et ne seront pas les derniers à dormir avec la tente dans le visage. Oh yeah !

 

Uwaga ! Atencion ! Les paysages !

Pour ceux qui adorent prendre des photos, l’Islande peut être mortel… Vous serez surpris de trouver après chaque virage… des paysages incroyables et des compositions naturelles. Vous ne pourrez pas vous en empêcher et vous vous arrêterez prendre une petite photo (pour la route)…  Là encore, si la pluie et le vent essayent de vous arracher vos équipements électroniques, soyez prudent mais persistez !

Si vous envisagez de vous rendre en Islande avec un photographe professionnel, prévoyez du temps et soyez déjà rassuré, vous aurez du temps pour apprécier la beauté des paysages.

 

Fjara et les langoustes

Le célèbre « svartir sandar » (sable noir) va vous « pourrir » un peu certains moments. Vous ne serez par exemple pas en mesure de profiter de la plage car l’association de vent et sable noir = ?!?!?

Fjara (plage) est mon mot préféré en islandais (d’ailleurs l’un des 3 dont je me souviens). En Islande, les plages ne sont pas faites pour la contemplation… pas de magasins de souvenirs, pas de hot-dogs… tout simplement rien. Juste une vue immense sur l’Océan avec toi-même pour seule compagnie. Ce qui est sympa, c’est qu’il y a quand même 5000 km de côtes, ça fait de quoi en profiter…

A l’opposé du budget planifié avant votre départ, et peut-être encore plus une fois les prix sur l’île constaté, vous serez agréablement surpris de voir qu’il est abordable de goûter une fraîche et succulente langouste. Elles sont relativement peu chères (comptez 30€ en 2014) et plusieurs villages s’en sont même fait une spécialité.

Si vous êtes prêts à:

  • expérimenter de nombreux chocs face aux prix
  • voyager jusqu’à la lune (ouais, c’est vrai ce qu’internet raconte)
  • s’exclamer continuellement « ahh » , « ohhh »
  • voir de nombreuses choses pour la première fois de votre vie
  • passer une nuit dans une tente humide et flottante
  • avoir des contacts rapprochés avec dauphins, baleines, orques

Ne réfléchissez plus, achetez votre billet d’avion et allez-y !!

 

Les icebergs représentent 11% de l’île
Le Groenland est à seulement 287km des côtes islandaises
L’Islande a le plus haut ratio d’artistes parmi ses citoyens. La plupart d’entre eux sont écrivains ou musiciens.
L’espérance de vie des femmes est de 83 ans. Pour les hommes, 78 ans.
<L’Islande est le point de rencontre de 2 plaques litosphériques : celle Nord-Américaine et celle Euro-Asiatique. Elles exercent une forte pression l’une sur l’autre, à raison de 2cm par an

 

Il n’y a pas de réseau ferroviaire en Islande.
Il n’y a pas d’armée non plus.
60% de la population vit dans la capitale, Reykjavik
L’Islande a plus de 5000km de côtes maritimes
Il y a 2 fois plus de moutons que d’être humains.

Laisser un commentaire