[Costa Rica] Le parc national de Cahuita, le top du top de la faune des Caraïbes

Le Costa Rica et sa côte sur les Caraibes

Le Costa Rica est un pays à la mode. Il faut avouer qu’entre sa nature prépondérante et les réussites écologiques atteintes ces dernières années, ce tout petit pays de l’Amérique Centrale est devenu un haut lieu de convoitise pour un grand nombre de voyageurs à la recherche de connexion avec la Nature.

De passage pour une très courte durée avant notre vol vers l’Europe (destination finale – La Réunion), nous optons pour la découverte des Caraïbes.

Le Costa Rica est bordé par l’Océan Pacifique et la mer des Caraïbes. Avec plusieurs volcans actifs en son centre, le pays est caractérisé pas sa verdure et ses nombreuses rivières et cours d’eau. Environ  5 millions d’habitants pour 3millions de touristes. Hormis la zone métropolitaine autour de San José ( la capitale) qui est dense, ce pays est un petit paradis naturel.

Destination Cahuita et les Caraïbes pour Noël et les fêtes de fin d’année.

Si nous choisissons de visiter Cahuita, c’est aussi et surtout pour son parc national. Nous en avions entendu beaucoup parlé et il est vrai que la gestion de ce parc correspond totalement à nos attentes. Il semble parfaitement entrer dans un processus de gestion responsable et durable des ressources environnementales. Pourquoi ? Parce que c’est …

  1. … un parc national directement en bord de mer
  2. … un parc national à découvrir à pied et uniquement à pied
  3. … un parc national aménagé et sensibilisé à la protection de l’envionnement
  4. … un parc national dont l’accès est basé sur une donation volontaire (ce qui ne veut pas dire donner moins)
  5. … un parc national à la faune riche et facilement accessible

Toi aussi, t’es convaincu j’en suis sûr. Et puis, quand t’as la possibilité d’apercevoir dans leurs habitats naturels des singes Hawlers, des iguanes, des paresseux, des toucans, des ratons laveurs, et autres plus petits animaux encore non identifiés, c’est quand même sympa.

Notre utopie : redéfinir la notion de zoo et privilégier qualité à quantité

Pas fous des zoos en temps normal, on ne vous cache pas que l’on apprécie grandement ces visites en pleine nature, dans un contexte naturel ou finalement, en se déplacant à pied, en ouvrant les yeux et en découvrant à chaque pas les animaux qui peuplent la forêt. Alors oui, pas de doute  J, ça demande de la patience, ça demande de savoir observer la nature, de prendre le temps de les observer et ça signifie également d’accepter de ne pas avoir l’animal à 1m de nous… mais ce côté naturel n’a-t-il pas bien plus de bienfaits, bonheur et satisfaction ? C’est sûr le débat est ouvert.

Nous sommes Ela et David ; deux citoyens du monde. En quête d’une nouvelle façon de vivre, plus respectueuse de l’environnement et de l’Homme, nous voyageons lentement à la découverte de nouvelles cultures, à la recherche d’inspirations et avec l’envie de partager. Pour en savoir plus

Nous voyageons avec Hopineo, un collectif dédié à la promotion d’un tourisme responsable, authentique et citoyen. Un voyage riche de rencontres

Laisser un commentaire