[Infos Pratiques] Obtenir son permis pour visiter le Sikkim – Inde

Parce que notre voyage est aussi un moyen de partager nos bons plans et les bonnes astuces que nous avons trouvé, vous voilà dans notre série “Informations Pratiques”. Enjoy !

Le Sikkim est loin d’être l’état le plus connu en Inde. Malgré un tourisme croissant pour bien des raisons, il faut dire que ce tout petit état est bien coincé entre le Népal, le Bhoutan et le Tibet. Difficile d’accès, il l’est aussi pour les touristes qui lui préfèrent souvent d’autres régions plus accessibles, sous les projecteurs et peut-être plus en adéquation avec l’imaginaire conscient voir inconscient qu’ils se font de l’Inde.

En 2017, pour visiter le Sikkim, il est nécessaire d’avoir un permis de 15 jours ou 30 jours. Ce permis est gratuit et est délivré par un bureau spécial appelé FRO (Foreigner Registration Offices). Comme vous trouverez dans tous les guides, ce permis peut se faire à Delhi, à certains postes frontières ou encore dans la ville de Siliguri.

Nous avons décidé de faire notre permis dans la ville de Siliguri juste avant le départ en bus. Nous aurions pu le faire à la frontière mais nous avions peur que le bus ne nous accepte pas si nous n’avions pas les permis car il faut parfois patienter longtemps pour l’obtenir à la frontière.

Du coup, à la station de bus qui est aussi le bureau administratif du Sikkim dans l’état du Bengale Ouest, vous pouvez faire votre permis.

Il faut compter 10 minutes par personne. Tout est gratuit. Les photos demandées n’ont pas été nécessaires, les photos se faisant directement sur place.

Document très facile à obtenir. Et comme vous nous le disions pour le transport, on vous recommande d’aller prendre une shared jeep plutôt que le bus pour vous rendre au Sikkim.

Un permis pour 15 jours mais comment ça se passe si je dépasse ?

Tiens, pour ça aussi on a la réponse. Ayant obtenu 15 jours initialement, notre trek de 10 jours vers le Kanchendzonga plus quelques flâneries à Pelling nous avaient déjà fait excéder notre permis de séjour dans l’état. Les bureaux pour une extension n’étant pas sur notre passage, nous nous sommes rendus à l’office à Gangtok avant de quitter l’état. Nous avons préféré régulariser notre situation avant de nous rendre à la frontière pour éviter tout problème. A l’office, ils ont posé peu de questions et ont tout simplement rajouté le temps supplémentaire dont nous avions besoin. Donc pas de stress, tout se passe nickel – en tout cas en 2017.

Nous sommes Ela et David ; deux citoyens du monde. En quête d’une nouvelle façon de vivre, plus respectueuse de l’environnement et de l’Homme, nous voyageons lentement à la découverte de nouvelles cultures, à la recherche d’inspirations et avec l’envie de partager. Pour en savoir plus

Nous voyageons avec Hopineo, un collectif dédié à la promotion d’un tourisme responsable, authentique et citoyen. Un voyage riche de rencontres

Laisser un commentaire