[Infos Pratiques] Prendre le train en Inde – mythes vs réalités: nos conseils

Parce que notre voyage est aussi un moyen de partager nos bons plans et les bonnes astuces que nous avons trouvé, vous voilà dans notre série “Informations Pratiques”. Enjoy !

Si vous êtes comme nous, vous devez vous aussi être particulièrement curieux quant aux trains en Inde. En effet, entre les films, les histoires, les mythes, il y a quelque chose de fascinant dans ces machines parcourant continuellement ce sous-continent dans un maillage infiniment complexe.

Alors, on vous le confirme dès maintenant, le train, c’est quelque chose d’exceptionnel. Un monde à part. Une atmosphère inoubliable surtout quand on est en 3ème classe. Il y existe un microcosme inimaginable, un lieu de vie bouillonnant qu’il serait difficile d’expliquer et de décrire à un non-initié.

Du coup, on ne peut que vous le recommander… non pas qu’on soit certains que cela vous plaira mais bien parce que c’est une expérience unique à vivre…

Mais si on écrit ce petit article, c’est surtout pour vous donner UN conseil : ANTICIPER.

La réservation et l’utilisation des trains n’est pas aussi simple qu’on ne le pense quand on est étranger. Entre David (lors de sa première visite) et nous en 2017, il faut bien reconnaître qu’il est parfois difficile d’obtenir des billets en 3ème classe sans anticipation.

De base, les trains en Inde sont surpeuplés. Suivant les zones, suivant la période, ils peuvent être plus que surpeuplés... La vente des billets est ouverte 60 jours avant le départ du train pour les locaux. Ces billets partent comme des petits pains et on se retrouve très vite sur liste d’attente : WL – Waiting List.

Pour chaque train, il existe normalement un quota pour étranger. Ce quota ne peut être malheureusement vendu (et donc acheté) qu’auprès des guichets de gare qui s’ocupent des étrangers. Ces guichets sont le plus souvents disponibles dans les grandes villes, les capitales d’état ou villes ultra-touristiques : par exemple New Delhi, Mumbai, Chennai, Bangalore, Jaipur, Varanasi.

On vous dit tout ça car pour nous, en étant en dehors de ces grandes villes, nous n’avons jamais pu réserver de tickets de train. En effet, dans les gares, il faut souvent faire une longue queue et il n’est pas dit qu’on puisse partir sur le prochain train ou qu’on puisse réserver le train que l’on souhaite. De plus, la vente en ligne n’est disponible que si l’on est en possession d’une carte bancaire indienne. Compliqué !

Bref, on n’a pas la solution magique, bien qu’on vous conseillerait de vous rendre au guichet étrangers dès votre arrivée sur le pays et d’y acheter tous les billets qui vous semblent clés dans votre trajet, surtout si vous avez peu de temps et que vous êtes peu flexibles sur les dates ou encore si vous avez des trajets très longs trajets que vous ne pourrez pas non plus faire en bus.

Pour nous, c’est LA solution n°1.

Ensuite, on vous recommande de suivre les tickets sur le site suivant qui vous donne la disponibilité en direct.

Enfin, si vous connaissez un indien ou si vous en rencontrez sur votre route qui soient de confiance, n’hésitez pas à leur faire acheter votre billet et de leur rendre l’argent. C’est ce qu’on a fait une fois pour Guwahati et New Jalpaiguri. Ça marche bien et c’est plus simple. Il vous suffira de présenter l’impression de votre réservation aux contrôleurs.

Nous sommes Ela et David ; deux citoyens du monde. En quête d’une nouvelle façon de vivre, plus respectueuse de l’environnement et de l’Homme, nous voyageons lentement à la découverte de nouvelles cultures, à la recherche d’inspirations et avec l’envie de partager. Pour en savoir plus

Nous voyageons avec Hopineo, un collectif dédié à la promotion d’un tourisme responsable, authentique et citoyen. Un voyage riche de rencontres

Laisser un commentaire