[Infos pratiques] Comment traverser la frontière entre la Russie et la Chine ? – sans passer par la Mongolie

Russia China Border Zabaikalsk

Quand nous avons décidé de poursuivre en Chine après la Russie, nous avons commencé à chercher des informations sur les forums au sujet de cette frontière… Pour être honnête, quelque que soit la langue (anglais, polonais, français) nous n’avons pas trouvé grand-chose… Peu d’informations mises à jour et finalement difficile de savoir comment il fallait passer la frontière.

Bon, nous étions assez « fous » pour essayer… de toute façon, « quelque soit le moyen, on pourra bien finir par y passer » 🙂 .

Une frontière que l’on travers QU’EN véhicule (voiture, bus, train) – pas à pied

Russia China Border Zabaikalsk

Ici, quelques conseils. Attention, se souvenir que nous avons traversé en plein mois de janvier.

Vous avez à notre avis 3 possibilités:

  1. LA PLUS FACILE mais LA PLUS CHERE

Prendre le transmandchourien d’une quelconque ville en Russie (Moscou, Irkoutsk, Oulan Oudé, Tchita par exemple) vers une ville chinois (Harbin ou Beijing semblent être les plus grandes villes du côté chinois). De ce que nous savons, il faut acheter les billets en Russie dans une gare de train… Facile à acheter. Il suffit juste le passeport ainsi que le visa chinois.

Par exemple, d’Oulan Oudé à Beijing, en 2nde classe (pas de 3ème classe sur ce train), il faut compter environ 285€ par personne (18000 RUB) – environ 61h.

Après avoir utilisé la 3ème classe en Russie, nous avons pris le transmandchourien en 2nde classe jusqu’à Zabaikalsk. En 2nde classe, tout est très très propre, très calme, très luxueux (surtout dans ce train-ci). Malheureusement, c’est peut-être un peu trop calme et il n’y a pas beaucoup d’opportunités de rencontrer d’autres personnes.

Russia Transsiberian 2nd Class
China Harbin Train

2. LA SOLUTION LA PLUS CONFORTABLE / BON RAPPORT QUALITE/PRIX

Il est aussi possible de prendre le train jusqu’à ZABAIKALSK (la dernière ville en Russie avant la frontière)

  • Prendre le transmandchourien jusqu’à Zabaikalsk comme nous l’avons fait (voir ci-dessus)
  • Il est aussi possible de prendre d’autre trains moins chers de Tchita (train quotidiens avec 3ème classe) ou encore d’Oulan Oudé (nous ne sommes pas sûs qu’il y ait des trains quotidiens)

De la station de train de Zabaikalsk, il est facile de rejoindre la station de bus (1km). De là, un bus rejoint Manzhouli centre (passage de frontière compris).

Le prix du bus est d’environ 500 RUB.

Une fois arrivé à Manzhouli, il y a une station de train d’où il est possible d’aller à Harbin ou Beijing ou autre.

De Manzhouli à Harbin, en Hard Sleeper, 31€ (230 yuan) par personne, 13h de train.

Nous n’avons malheureusement pas d’informations quant à la fréquence de ces bus au depart de Zabaikalsk. Nous savons juste que le dernier bus quitte à 20h…

Russia China Border Zabaikalsk
Russia China Border Zabaikalsk

3. LA SOLUTION LA PLUS AVENTUREUSE

Après s’être arrêté à Zabaikalsk, de la station de train, tu peux essayer de te rendre directement au poste-frontière. Pour cela, il est possible de prendre un taxi (pas forcément donné mais ils attendent à la sortie de la gare), marcher (un peu loin, 3km ?) ou faire du stop. Une fois au poste-frontière, il faut encore une fois trouver une voiture qui te fera traverser la frontière. Nous avons entendu qu’il est parfois très facile d’en trouver car Zabaikalsk et Manzhouli sont deux villes de commerce entre les deux pays. Pour nous, juste avant le nouvel an chinois, ce n’était pas vraiment le cas. Très très calme. Une vraie expérience…

Russia China Border Zabaikalsk

En résumé, nous nous sommes arrêtés à Zabaikalsk. Nous avons trouvé une charmante dame qui nous a amené tout d’abord à la gare de bus (malheureusement le prochain bus était dans 5h) puis à la frontière. A la frontière, nous avons attendu près d’1h30 dans le vent et par des températures assez extrêmes (-25°C) qu’une voiture ou qu’un bus passe… Finalement, un bus venant de Manzhouli et repartant vers la Chine pour la nuit arriva à 17h. 500 RUB par personne plus tard, nous étions en Chine, à Manzhouli.

A Manzhouli, nous avons facilement trouvé un taxi pour nous amener à la gare. De la gare, nous avons pris un train en 3ème classe (Hard Sleeper en Chine) pour 60€ (2 tickets). Le train étant 2 heures après, nous avons juste eu le temps de trouver un petit restaurant et de manger nos première nouilles chinoises. Miam ! Délicieux !

Finalement, cette frontière est plutôt difficile à passer si l’on veut le faire par ses propres moyens. Mais on est contents d’avoir essayer et ce fut une superbe expérience. Nous étions un peu désespérés de ne jamais pouvoir trouver quelqu’un pour passer cette frontière mais c’est probablement l’effet « attente » par -20°C sous le vent…

Nous avons été particulièrement surpris par la différence entre Zabaikalsk et Manzhouli. SI la ville chinoise semble très moderne, grande et très lumineuse (de nuit)… la ville russe est une ville fantôme. De nombreux immeubles sont détruits et en ruine. Les maisons en bois sont près de s’écrouler. Il règne réellement un sentiment de désolation dans cette ville de l’est russe ; et pourtant il y a certainement moins de 5km entre les 2 villes.

D’un point de vue purement administratif, le passage de frontière est très facile. Du côté russe, cela ne nous a pas pris plus de 5 min. En Chine, cela nous a peut-être pris 15 minutes mais simplement parce qu’ils étaient surpris de voir arriver des passeports de Pologne et France. L’agent a même appelé tous ses collègues pour qu’ils viennent voir nos passeports… Ils se sont un peu marrés. Le chef a remis tout le monde en place et on est passés. Très rapide. Qui l’aurait cru ?

China Manzhouli
China Manzhouli border
China Manzhouli Restaurant
China Manzhouli Restaurant
China Train Ticket
China Harbin Train
China Manzhouli Train station

Une réflexion au sujet de « [Infos pratiques] Comment traverser la frontière entre la Russie et la Chine ? – sans passer par la Mongolie »

Laisser un commentaire