[Infos Pratiques] Parc National Kanchendzonga – Tout savoir sur le trekking – Sikkim / Inde

Move Our World – Kanczendzonga – trekking - Indie

Pour plus d’informations sur le trekking jour après jour, retrouvez notre article ici.

INFORMATIONS PRATIQUES : PARC NATIONAL KANCHENDZONGA

COÛTS – Comme nous l’avons appris plus tard, nous avons très probablement surpayé. Pour 8 jours (7 nuits), le trek inclue : porteurs / yak, la nourriture, la tente avec les sacs de couchage, le guide, les permis et l’entrée au parc national. Nous avons payé 22000 roupies par personne. A cela s’ajoute le transport jusqu’à Yuksom.

COMME RÉDUIRE LES COÛTS ? – Pour certains, ce tarif ne sera pas prohibitif car c’est quand même 8 jours tout inclus. Pour ceux qui voyagent longtemps et au budget plus serré, rendez-vous à Yuksom quelques jours avant votre départ. Il y a des agences locales (n’ayant pas les mêmes moyens de communication que Red Panda, L’Agence pour les étrangers). Les prix peuvent baisser, surtout si le groupe est plus grand et les prestations semblent être exactement les mêmes… Une fois sur le sentier, on se suit tous… Il y a également des groupes de trekkeurs indiens (des genres de clubs) sur lesquels vous pouvez parfois vous greffer. Ou sinon, contacter Smile Panda Tours, Chayan se fera un plaisir de vous aider.

EQUIPEMENTS –  Nous avons pris un de nos sacs à dos avec habits chauds et accessoires de toilette de base (savon, crème solaire, brosse à dent et dentifrice). Celui là a voyagé sur le yak. Nous avons ensuite un petit sac à dos avec le nécessaire du jour, l’eau, le livre.

CLIMAT – Nous avons fait le trekking à la fin du mois de mai. La saison touche à sa fin. Nous étions l’un des derniers départs avant la mousson. Il faisait chaud et c’était globalement nuageux. Cependant, le matin très tôt, le ciel est encore dégagé et nous avons eu les vues que l’on voulait voir à chaque fois ou il le fallait.

ÉLECTRICITÉ – Il n’y pas d’électricité sur la route. Pas du tout. Charger donc vos affaires avant votre arrivée à Yuksom. En effet, même à Yuksom il y a des coupures d’électricité. Ne soyez pas surpris.

HYGIÈNE – Il y a des toilettes sur les camps. Les toilettes ne sont rien de plus qu’un trou dans le champ dans une cabane. Comme l’eau que vous avez sur le sentier est celui des rivières, il est préférable de ne pas utiliser de savon. Les serviettes humides sont le plus pratique mais n’oubliez pas de les ramener avec vous.

NOURRITURE – Nous n’avons rien amené avec vous. Tout était inclus. Le menu est végétarien et délicieux. Nous avons été gâté. Peut-être juste un manqué de café. Si vous avez besoin de petits snacks supplémentaires type chocolat, prévoyez également avant. Hormis les 2 premiers stops (sur les 20 premiers Kms), il n’y a pas de ravitaillement, magasins sur la route

EAU – Tout au long du trek, vous pourrez boire l’eau bouillie par la team; l’eau de rivière. Ça a un goût de fumé  mais c’est bon. Nous avons préféré utiliser notre steri pen et boire l’eau de rivière directement.

Si vous avez d’autres questions au sujet du trek dans le parc national du Kanchendzonga, laissez un commentaire ou envoyez nous un email. Nous serons ravis de vous répondre et d’aider.

Move Our World – Kanczendzonga – trekking - Indie
Move Our World – Kanczendzonga – trekking - Indie

Nous sommes Ela et David ; deux citoyens du monde. En quête d’une nouvelle façon de vivre, plus respectueuse de l’environnement et de l’Homme, nous voyageons lentement à la découverte de nouvelles cultures, à la recherche d’inspirations et avec l’envie de partager. Pour en savoir plus

Nous voyageons avec Hopineo, un collectif dédié à la promotion d’un tourisme responsable, authentique et citoyen. Un voyage riche de rencontres

Laisser un commentaire